Projet

Général

Profil

Etude de l'éligibilité à une connexion

L'objectif est d'utiliser une photo panoramique prise par les futurEs adhérentEs ou par les bénévoles de tetaneutral depuis
le toit/le balcon/la fenêtre du potentiel lieu de connexion afin de déterminer si l'on voit sans obstacle(arbre, batiment, autre) un point d'accès
situés dans les alentours. Avec le temps, tu te familiariseras avec les différents bâtiments jouant le rôle de point d'accès.

Prendre des photos panoramiques

Tu seras probablement amenéE à parfois faire des photos toi-même. Premièrement, il est
très important qu’il n’y ait pas de zones grises, qu’on ait pas un trou dans le paysage des
photos. Ensuite, le projet Celutz prévoit une carte avec les panoramas directement implémentés
dedans, il est donc bien que les photos soient prises en prévision d’être assemblées.
Tu verras également par la suite qu’il est moins chiant d’ouvrir une seule photo depuis le site(où les panoramas sont stockés),
quitte à ce qu’elle soit lourde, plutôt que 50.
Plus les photos sont de bonne qualité, mieux c’est. Ce n’est pas pour autant indispensable
dans une zone où on est pas trop loin d’AP. Des appareils photos sont disponibles à tetaneutral.

Prendre les photos

Comme expliqué dans le template de la section sur les mails, depuis une fenêtre/bal-
con/autre, les photos doivent être faites de “bord à bord”. Depuis un toit, l’intégralité du pay-
sage. Pas compliqué : on doit prendre tout ce qu’on voit.
Pour prévoir leur assemblage, il faut qu'un tiers de ce qu’on voit sur une photo soit présente sur la
suivante:

Il peut parfois d’être intéressant de faire des photos en zoom. Notamment sur ce que tu penses (peut-être) être un
bâtiments avec un AP. Il est parfois cool de faire aussi une série de photos en zoom.

Assembler les photos

Le logiciel Hugin accompagné d’Enblend est très bien pour ça :
sudo apt-get install hugin enblend dans un terminal, et le lancer.
Dans une partie des cas, tu auras juste à charger les images, garder un objectif de type “nor-
mal (rectilinéaire)”, faire “aligner” et à créer le panorama si tout est bon. Parfois, il te faudra
placer toi même les points de contrôles (points similaires sur deux images) pour l’assembler.
Dans ce cas, il y a plein de tutos qui expliquent ça très bien sur l’internet mais, en vrai, c’est pas
bien compliqué.
De manière générale, mieux les photos sont faites, moins il y a à s’emmerder pour en faire
un panoramique.

Charger des photos sur le site.

Tu peux les charger en ssh dans le dossier correspondant, après avoir transmis tes clefs ssh aux administrateurs.

Analyser le panorama

Je veux par exemple savoir si une personne habitant au point A est connectable.
J’ai ses coordonnées GPS, ce qui me permet de localiser son logement sur une carte (pointA) :

Ainsi qu’une photo panoramique (zoom, tu verras mieux) :

C’est pas franchement dégagé. C’est mort pour tous les AP loins mais hauts et bien visibles
que je pouvait envisager de voir. Il en reste un, comme tu le devines : le point B.
Je ne suis pas sûr de le voir. Je trace donc une ligne entre les deux point (clic droit “measure
distance” sur Google Maps). Cela me permet de déterminer l’axe, la distance mais aussi d’avoir
une idée de la taille des bâtiments entre les deux grace à leur ombre.
Je fais en sorte de me repérer dans l’espace grace à l’environnement, la disposition et la
forme des bâtiments. Grace à la ligne tracée entre les deux points, je peux rapidement déterminer où est-ce que je
dois regarder. Si tu galères, le nombre et la disposition des cheminées et des velux est un bon
moyen pour savoir identifier un bâtiment sur la photo satellite et le panoramique et ainsi savoir
où regarder.
Et en effet, si on zoom dans l’axe, ça donne par là-bas :

On peut même apercevoir la STA (une grosse powerbeam400) derrière le bâtiment jaune.
Par ailleurs, il est parfois très utile de procéder de la façon suscitée aussi du côté de l’AP et
de croiser les photos :

De l'utilité du test radio

Pourquoi se faire chier comme ça alors qu’on pourrait tout simplement faire un test radio ?
Parce que ce n’est pas fiable. On l’antenne peut percevoir un signal sans pour autant “voir” l’antenne.
Alors pourquoi ne pas connecter quand même ? Parce que cela va diminuer la qualité du
signal et de la transmission de paquets 10 et que ça pourrait diminuer la qualité de notre réseau
inutilement (voire de complètement y foutre le bordel).
C’est plus important que de pouvoir connecter tout le monde.
C’est quand même utile des fois ? Oui, quand tu n’es pas sûrE que la position de l’adhérent
soit dans l’angle de l’antenne ou suffisamment dedans pour obtenir un lien correct, par exemple.

fpano2.JPG Voir (521 ko) Zeste Zeste, 05/09/2017 10:15

fpano1.png Voir (1,1 Mo) Zeste Zeste, 05/09/2017 10:15

carte.png Voir (968 ko) Zeste Zeste, 05/09/2017 11:23

giraudoux.jpg Voir (495 ko) Zeste Zeste, 05/09/2017 11:23

gz.JPG Voir (511 ko) Zeste Zeste, 05/09/2017 11:25

n87.jpg Voir (801 ko) Zeste Zeste, 05/09/2017 11:26